vendredi 2 mars 2012

CATALOGUE MATTEL 1982



Un p'tit catalogue datant d'il y a 30 ans, ça vous dit? Ne dîtes pas "non", je vous connais que trop bien, bande de nostalgiques que vous êtes! On en a déjà vu pas mal ici de ces catalogues poussiéreux, voir ici pour la liste, mais tellement goûteux. En voici un nouveau et avec dedans, de bien jolies choses.

Merci à Big Jim Agent Secret 004 pour les scans.

Avec une telle couverture, on ne peut qu'attirer l'attention d'un petit garçon ayant entre 8 et 12 ans... Bon, on ne va pas les énumérer, vous les connaissez tous, mais peut-être serez-vous intrigués par le bidule électronique en bas à gauche. Je ne connaissais pas non plus mais un petit coup de recherche Google m'a permis me cultiver un peu, c'est un Brain Baffler, un jeu électronique de lettres datant de 1979 mais probablement réservé uniquement au marché américain. Tout est .

On attaque avec Big Jim dans sa version "agent secret" (voir le détail ici). Avec une telle photo, le gamin explosera et harcèlera ses parents pour tout avoir ce qu'il y a dessus. Les amateurs auront noté que ce Big Jim comporte six visages différents, ce qui posera problème puisque la valise ne contenait que quatre logements pour les ranger... Mon Big Jim agent secret datant de 1979 ou 80 n'avait que trois visages. C'était la version pauvre... Notez également la moto commando, je l'avais, dans cette couleur. Mattel la fabriquait en jaune par la suite...

On croise les genres de Big Jim là avec les agents secrets, la série espace et les fameux Big Jim ploucs, sportifs etc. (voir ici). J'avais le Big Jim aventurier en haut à gauche et "Laserman" tout à droite. On remarque que ce Laserman n'a pas son dispositif ventral brillant. C'était peut-être un prototype sur cette photo. Ces deux figurines ont été évoquées ici.

Du lourd! A gauche, le QG de Big Jim. A sa vue, je me rappelle immédiatement de la maison de Barbie de ma voisine de palier, elle l'avait, un truc énorme, presque aussi grand que nous. Là, c'était la même chose. Comme de juste Mattel réutilisait toutes ses idées pour ses jouets garçons et filles. Faut pas croire mais c'était très décevant ces machins. La maison de Barbie, c'était comme ce QG : des décors moches en carton tenus par des piliers en plastique, quelques accessoires et un ascenseur à ficelle... Ça se vendait parce que c'était gros et imposant, mais sans ça... Dans le même genre, les véhicules sont magnifiques comme ça mais ça cache bien souvent du plastique de très mauvaise qualité et creux. Le véhicule tout terrain semble quand même meilleur que les camping-cars plus bas.

Bon, on largue Big Jim et son trip "fan man" et on pénètre dans l'univers de Musclor, qui démarrait tout juste à l'époque.

Regardez-moi cette touche qu'ils ont! Des nains! Un gros corps et des jambes minuscules! Quelle daube quand même! Je ne voyais pas ça à l'époque? La jeunesse n'excuse pas tout...

Ce char d’assaut me rappelle rien. Il est vraiment sorti? J'aime le concours sur la page de droite, entre un voyage à la con dans un pays de merde et un équipement Big Jim, je crois que j'aurais vite choisi!


Encore un p'tit coup de Maîtres De L'Univers avec un concours (le Club ne devait pas encore avoir été crée) et on termine avec une vieille connaissance. En 1982, Goldorak agonisait en France, même si une nouvelle génération était "contaminée" par une nouvelle rediffusion, et deux nouveaux génériques qui sont devenus cultes avec le temps (pas chez moi), à savoir Et L'aventure Continue et La Justice De Goldorak, chanté par Lionel Leroy (le mari de Sheila au fait). Mais bon, malgré ça, on était très loin de l'engouement suscité en 1978/79 et 80. Qu'importe! Il y avait sans doute des stocks à finir alors on continue de vendre du robot de l'espace avec le Jumbo et la soucoupe issue des Shogun Warriors. Des jouets qui ont marqué toute une génération.

6 commentaires:

  1. Dare Dare Motus2 mars 2012 22:27

    Le château de Squéquettor me rappelle une garderie, dans un hyper, qui avait la même façade. Probablement que ça devait être moche et mal foutu, mais mes yeux de gamins n'y ont vu que du feu. C'est con, mais ça m'a sacrément marqué et des fois je fantasme encore de repasser cette porte !

    RépondreSupprimer
  2. Dare Dare Motus2 mars 2012 22:45

    Et les trois têtes du bas dans la valise de Big Jim sont un peu limites quand même... Difficile de passer inaperçu avec des gueules comme ça, et pour un agent secret c'est assez moyen !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien que l'imper mastic déjà, c'est discret...

      Supprimer
  3. Les MOTU sont l'une des têtes de turc préférées de ce blog, malgré une longue histoire de l'auteur avec eux. Le club Musclor, toujours pas digéré 30 ans plus tard hu hu ? Ceci dit... putain comme c'est mérité ! Rarement vu une licence avec un si beau potentiel aussi sobrement foutue en l'air (sur le plan créatif, car sur le plan commercial ce fut le succès que l'on sait) et surtout avec autant de cynisme. Des jouets laids, désolé y a pas d'autres mots, même à 8 ans je trouvais ça daubesque et je n'en voulais pas chez moi, un DA avec mille bonne idée mais mises en place avec toute la nazerie d'une production aseptisée dont on peut se demander si elle n'avait pas spécifiquement été étudiée pour abrutir les mômes. Dommage, les premières ébauches de l'univers (en jouets) partaient bien avec des personnages qui changeaient de camp et des histoires un peu "barbares" même si ça restait très infantile.
    Vraiment, à part les statues NECA, je ne vois aucun intérêt à cette franchise.

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de revoir musclor Grace a vous les gars!!
    Putain c vrai Qu ils sont défroissées les persos!!
    Bon je m en vais de ca pas voir a quoi ressemblait les MASK!! J en avais plein et je pense être déçu en les revoyant LOL!! A plus
    Abram du 75

    RépondreSupprimer
  5. Je détient la force toute puissssssaaaaaannnnnte!
    En fait j'étais déjà trop grand pour être fan des Maîtres de l'Univers mais le marketing avait déja fait de moi sa victime avec Goldorak et un peu Albator.

    Je ne pense pas qu'il faille regarder ces vieux jouets avec compassion ou abbatement mais plutôt se rappeler des heures qu'on a passé avec.

    Je ne suis pas non plus convaincu que les dessins animés actuels dont se gavent nos enfants soient tellement plus intelligents, simplement de nos jours ils en ont tout le tour du ventre (comme on dirait à Kaamelott) alors que nous n'avions qu'un choix restreint qui se limitait à Récré A2 et quelques autres émissions sur TF1 ou FR3.

    Avec les MDL'U de Mattel on est dans de la licence bestiale mais si au début les figurines et accessoires étaient conformes au dessin animé par la suite sont apparus des machins sans rapport avec les épisodes.

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails