samedi 19 décembre 2015

VITRINE 5.0 MON AUTEL GOLDORAK

La dernière fois que j'ai exposé mes vitrines sur ce blog, c'était en 2013. Ça date. Depuis, plus rien. Cambriolage? Incendie? Cassage? Rien de tout ça. Je ne suis juste pas très fan de cette pratique. Y'en a plein les forums de collectionneurs de ces topics avec des gens passant énormément de temps à poster des photos de leurs merdes juste pour frimer et tenter d'impressionner le guignol lambda sous l'excuse du partage.
Alors vous voyez, ça c'est mon machin Popy-Arbois ULTRA RARE qui est encore EN BLISTER, avec sa bulle intacte et sans aucune trace de doigt dessus! C'est la version serbo-croate, les différences sont bien là. L'étiquette est jaune paille au lieu de jaune soleil, la police de caractère est en 8 au lieu de 9 pour le titre et deux chiffres changent dans le code-barre! C'est fou! C'EST MOI QUI L'AI!!!"
Grotesque. Le seul truc à prendre dans ces concours de longueur de bite quand on a un blog comme le mien, c'est l'audimat. En effet, les expositions de collection comme ça, ça cartonne. Les gens aiment bien voir comment c'est chez les autres. Prostitution de ses pièces à des fins égocentriques et/ou pécuniaires des uns, curiosité presque maladive des autres, on se retrouve avec le classique schéma des exhibitionnistes et des voyeurs, l'un n'allant jamais sans l'autre. On cumule dans le négatif.
Bref, les photos de vitrines contiguës et pleines à rabord, ça ne me donne plus envie. Et puis quel intérêt? Quand je compare mes quatre maintenant, + ma biblio, avec les photos de 2013, peu de choses ont changé. Oublions-les. Par contre, on peut faire un truc, certes dans le même genre, mais plus sobre et moins axé sur la masturbation.

En avril 2015, une cinquième Detolf est arrivée chez moi, et dans des conditions assez dramatiques si vous vous rappelez, mais elle fut sauvée in extremis par Super Rouquine. Installée dans le salon, cette vitrine me servit à exposer les premiers mois mes chouchous. Iron Man de Hard Hero, Dazzler de Bowen, Spider-Man de Kotobukiya, Robocop de Hot Toys, Steve Austin etc. C'était sympa, mais un matin, en passant devant, j'ai tout de même trouvé bizarre qu'elle n'abritait aucun truc sur Goldorak, alors que c'est quand même lui le dieu des dieux chez moi.
Le déclic eut lieu lors de la récupération des BD Télé Guide en août dernier. En rentrant à la maison, j'ai entièrement vidé la vitrine et mis dedans une sélection de Goldorak tout en décorant les fonds avec des BD et des disques. Il était clair que cette Detolf, sans doute la dernière pour moi, était faite pour le robot de l'espace. Et non pas pour l'exhiber, encore moins pour me tripoter l'ego vu qu'il n'y a rien de rare là-dedans, mais plutôt pour lui rendre hommage. Une sorte d'autel dédié à sa gloire.

J'ai voulu cette vitrine assez simple et aérée dans sa présentation. Pas de trucs qui se chevauchent et qu'on ne voit même plus tant il y en a comme pour mes autres vitrines. De toute manière, je n'ai pas trop le choix car, contrairement à ce qu'on pourrait penser, et malgré un partenariat conséquent, je n'ai pas grand-chose sur Goldorak. J'ai toujours choisi avec beaucoup de soin mes pièces sur lui et je suis très difficile. Le collectionneur fanatisé qui achète tout ce qui porte une paire de cornes jaunes, ce n'est pas moi. La qualité plutôt que la quantité. Et comme ma chère moitié d'orange et moi-même trouvons régulièrement de nouveaux trucs en brocante, cette vitrine est en construction permanente.

Vue d'ensemble. Le matin, j'ai droit à la fois à un beau et horrible spectacle. Beau car la lumière du soleil emplit le salon, et donc la vitrine, et tout cela resplendit, et horrible car je vois toute la poussière sur les tablettes...

Premier étage, le CM's. Malgré ses défauts, il garde une tenue impeccable pour moi. C'est le Goldorak que je veux voir sur le plan anatomique, même si ses jambes auraient été encore mieux si un poil plus larges. Sa soucoupe est superbe, énorme et l'OV-Terre couronne le tout. Au fond, le premier numéro du Spécial Goldorak, avec en couv' une image qui m'a marqué à vie. Je l'ai posé à nu comme ça mais je suis à la recherche d'un cadre-chevalet pour que ça soit plus joli. Si vous avez des liens, je suis preneur. Ce premier étage, c'est mon hommage perso aux 27 premiers épisodes de Goldorak, mes préférés.

Second étage, le SOC GX-04S complet, avec ses autres véhicules. A côté, le Goldorak issu du GX-04 tenant ses Astéro-haches et en bonus, un SD qui me suit depuis 1999. Au fond, le légendaire 33 tours Goldorak comme au cinéma, offert par ma Rouquine. Elle sait faire plaisir à son homme... Le pied que j'ai pris en le revoyant. Comme les BD, il résume presque à lui tout seul mon enfance. Pour lui aussi, un support serait le bienvenu.

Troisième étage, le SRC dans sa soucoupe, le Golgoth 7 et devant, le mini Marmit et l'OV-Terre. Au fond, un album qui m'a marqué, la mort d'Hydargos. Certains s'étonneront de ne pas voir les Goldorak d'HL Pro mais les jugeant trop affreux, même si je les ai, pas question de les mettre ici. Pour une bonne représentation du robot de l'espace, rien ne vaut le savoir-faire japonais.

Rez de chaussée, les deux Marmit de 40 cm, la version classique à gauche et manga à droite. Ça me désole de les mettre aussi bas car je les adore mais leur taille leur interdit les tablettes supérieures. A leurs gros pieds, la soucoupe amirale d'Hydargos, très importante pour moi, avec le sachet de navettes l'accompagnant, et à droite, le Goldorak d'Evolution Toy, qui ne m'a pas particulièrement convaincu mais en soucoupe, il est passable. Gageons qu'il sautera lors de prochaines acquisitions. Que pourrais-je souhaiter pour cette vitrine? Un Goldorak Popy? Mouais... J'y ai pensé cet été mais quand la Rouquine m'a montré le sien, et que je l'ai tenu dans ma main, il me paraissait tout petit et plutôt naze. Je sais bien que c'est le jouet de toute une génération, je l'ai eu à l'époque, et adoré, mais là, rien ne s'est passé. Et ça ne valait surtout pas les prix pratiqués sur Ebay. Ma chère et tendre a tout de même juré de me le trouver un jour. Moi je vois des éléments de déco pour cette vitrine plutôt que des jouets, comme des disques ou des albums. Au début, j'avais mis le disque de Noam, lui aussi emblématique de mon enfance, mais je l'ai bien vite retiré, je ne veux pas de sale gueule dans cette vitrine. Le Prince De L'espace a une magnifique pochette pour ça mais je n'ai jamais aimé cette chanson. J'attends de retrouver le 45 tours La Légende D'Actarus vu que c'est mon générique préféré. Il a tourné celui-là dans mon mange-disque en 1979... Un album de vignettes aussi me ferait bien plaisir, Les Combats De Goldorak par exemple. Qu'est-ce que je l'ai aimé aussi cet album... Nous finirons bien par trouver un jour tous ces objets du culte...

5 commentaires:

  1. Beau travail !! Très belle vitrine, pas trop chargée, les différents modèles sont bien choisis et placés, un peu de déco, juste ce qu'il faut, c'est cohérent et ça a de la gueule. Du tout bon. En plus ça sent le vrai fan qui fait ça pour se faire plaisir et pas pour épater la galerie. Bravo !

    RépondreSupprimer
  2. Belle vitrine , collection aérée . Néanmoins je ne peux m’empêcher de penser qu'un ou deux jouets vintage y seraient tout a fait a leur place et magnifieraient l'ensemble.

    RépondreSupprimer
  3. Je crois pas avoir lu la raison pour laquelle vous n'aviez pas le jumbo mattel/bandai qui est sorti quand nous étions gamins... Parce que bon, c'est le SEUL Goldo qui donne le frisson pour les gamins des 70's

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai depuis 1979:

      http://super-shogun.blogspot.fr/2010/05/goldorak-jumbo-60cm-vinyl-high-dream.html

      Supprimer
    2. Manque le petit goldo en pvc de fabianplastica, le popy GA37 ainsi que le shogun 60cm... ;)

      Supprimer

Related Posts with Thumbnails