dimanche 24 janvier 2016

BIONIC TATTOOS AND STICKERS - KENNER

Ils en avaient de la chance les petits américains au milieu des années 70...







Addendum :

Faisant récemment l'acquisition de ces stickers-tattoos en pochette scellée, j'ajoute mes propres photos.

La planche en elle-même, recto.

Verso. Les petites étiquettes des prix ricains sont un témoignage précieux. On voit que ça a été souvent soldé.

Bon, vous me connaissez un peu, les trucs fermés à vie, c'est pas mon truc, alors on prend une paire de ciseaux et on ouvre la pochette.

Dedans, la planche de stickers, déjà vue plus haut mais surtout, celle des tattoos. C'est elle que je voulais surtout voir.

Verso. On constate que cette planche de tatouages est protégée par une autre feuille, ce qui est aussi bien. Les tattoos en eux-mêmes sont semblables aux stickers. Etant môme, c'étaient pas trop mon truc les tatouages. Ceux que l'on trouvait dans les Malabar par exemple, bof. Mes parents voyaient ça d'un mauvais oeil en plus, ça faisait "voyou"...  Autre temps, autre éducation. Mais si j'avais eu ces tatouages à l'époque, je m'en serai couvert de la tête aux pieds. Qui peut résister à l'idée de devenir bionique?

1 commentaire:

Related Posts with Thumbnails