lundi 1 août 2016

MASKATRON THE SIX MILLION DOLLAR MAN - KENNER

Sherlock Holmes poursuivait Moriarty. J.R. Ewing haïssait Cliff Barnes. Goldorak, lui, combattait Véga. Mais dans L’Homme Qui Valait 3 Milliards, Steve Austin n’avait pas véritablement d’ennemi attitré. Les épisodes ayant le mieux marché eurent des sortes de doublons reprenant les mêmes personnages, mais jamais plus. Pour une série, ça peut passer mais pour une gamme de jouets pour garçons, ça pose problème. Si Steve est le héros, il lui faut donc un méchant à latter. Il ne peut quand même pas passer son temps à soulever une barre en métal de plastique orange tout le temps... Pour combler ce manque, Kenner lui créa donc Maskatron.


Kenner n'a pas vraiment eu l'idée de ce robot tout seul. Maskatron est un mélange de deux ennemis de la série, deux robots, crées par le docteur Dolenz une sorte de savant fou. Le premier de ces robots, apparu dans l’épisode Day Of The Robot, et baptisé "Mr. X", avait l’apparence d’un ami de Steve, joué par le très bon John Saxon, et le second, dans l’épisode Return Of The Robot Maker, était carrément un double électronique d’Oscar Goldman.
Le coup du sosie est l'un des trucs les plus clichés qui soit et est employé dans presque toutes les séries d'action un peu neuneu, tout comme l'amnésie ou la cécité. Super Jaimie en fera une très grosse consommation avec ses fameuses « fembots ».

Dans L'Homme Qui Valait 3 Milliards, il faut voir ces robots tant c’est drôle. Le visage à emboîter sur la tête, des gros circuits, composants et câbles électroniques primaires qui feraient tout juste fonctionner un radio-réveil de nos jours, sans parler des raccords à la hache des épisodes, baston au ralenti et autres effets spéciaux d’un autre temps… Tout cela a très mal vieilli, la série a plus de 40 ans aussi. Mais quand on l’a connue à l’époque, c’est inoubliable. J’adorais quand un épisode montrait un peu toute cette quincaillerie bionique.


Tout comme la figurine d'Oscar Goldman, celle de Maskatron était une de mes priorités dans mon cycle bionique. Lisant un peu quelques articles et tests, je me suis aperçu qu'il avait été l’un des jouets phare des petits américains vers la fin des années 70. Il a une très bonne cote de popularité et cela ne m'a pas étonné. Rien que les photos me disaient que c'était un putain de bon jouet!

Je l’ai trouvé tout de suite sur eBay, vendu pour pas cher par un français. Il était en bon état, rien de cassé, il avait tous ses membres, ses fringues, sauf ses chaussettes, et deux visages sur les trois. J'ai rectifié tout ça et même mieux comme vous allez le voir.

Dernière review avant la rentrée début septembre.

On démarre par Maskatron en version humaine.

33 cm de haut.

232 grammes.

La couleur des cheveux derrière n'est pas raccord avec ceux de devant? Oui c'est normal, vous allez voir pourquoi.

Ces fringues sont celles d'origine.

Si vous trouvez un Maskatron à poil, une tenue en repro, comprenant le pull, le pantalon et les chaussettes, existe.

Beaucoup se trompent de sens pour lui mettre son pull. Les boutons sont derrière, pas devant.

Les godasses d'origine se trouvent facilement.

Un côté très sérieux, idéal pour endormir tout le monde.

Un cousin éloigné de John Saxon, mais il faut savoir que Kenner ne s'est qu'inspiré (grandement) des robots de la série, rien de plus.

Bien sûr, Maskatron est articulé.

Mais cela est assez peu intéressant. Il vaut mieux se concentrer sur son aspect réel.


Inutile de préciser que j'adore cette gueule robotique.

Le Maskatron bootleg lui doit tout.

J'avais ce bootleg mais pas Maskatron.

C'est sans doute pour ça que j'adore autant cette figurine maintenant. J'ai vu passer le bootleg sur eBay récemment et vendu à un prix pas vraiment cheap.

Chaussettes noires, comme pour la figurine d'Oscar. Ce Maskatron n'en avait pas, j'en ai acheté en repro. On notera que les baskets sont celles de Steve mais teintées en noir dans la masse.

Bon, les fringues, c'est fait, alors mettons-le à poil maintenant.

Encore des circuits ringards, j'adore!

Notons les lignes des circuits sur le corps.

Des orteils pour un robot? En fait, ce sont les pieds de Steve. Comme pour les baskets noires vues ci-dessus, cette réutilisation permettait à Kenner d'économiser un peu de sous.

De dos. Sans le vouloir, je lui ai donné une pose de japonaise avec les jambes comme ça.

Verso.

Sachiko power!

Au dos, un capot amovible.

Il sert à deux choses, la première à retirer les circuits en façade, on va voir ça ci-dessous, et l'autre, à mettre les différents visages de Maskatron. Une sorte de coffre quoi! Mais je déconseille cette manoeuvre car c'est pas évident de les mettre dedans et encore moins de les retirer ensuite. Vous risqueriez de les abîmer, une rayure ou un bout de peinture qui saute et c'est souvent l'horreur.

Donc, vous pouvez retirer les circuits en façade, celui sur la poitrine tout en haut est fixe par contre.

Pour les enlever, il faut ouvrir le capot dorsal et utiliser une tige quelconque (baguette, stylo etc.) pour les pousser. Hélas, si vous utilisez quelque chose de brutal, ça risque de décaper un peu la peinture de ces circuits, c'est ce qui s'est passé ici.

Maskatron est un robot en kit, toutes les parties avant de son corps sont éjectables. Pour cela, il suffit d'appuyer sur le bouton supérieur de chaque membre. Le bouton inférieur est un cran de sécurité. Positionné en haut, le membre est bloqué. Ici, pour les bras...

...là, pour les jambes.

Pas de bras, pas d'électronica.

Les bras humains peuvent être remplacés par une ventouse et une pince.

Installation.

Cette ventouse me laisse perplexe...

Comment ne pas penser à un robot spécialisé dans le débouchage des chiottes? Voir le roman-photo à ce propos ici.

La pince est déjà plus crédible.



"Mais la tête, elle s'en va pas?" me demande innocemment une petite voix dans le fond de la classe. Mais si Kévin-Mouloud! Là aussi, il y a un système éjectable et de cran de sûreté.

Boing!

- Je lirai cette review à tête reposée... (gag, humour, rires)

Les trois visages fournis. Enfin, j'en ai eu que deux à la base, celui de Steve et du cousin de John Saxon. Pour Oscar Goldman, j'ai dû le trouver ailleurs mais ce fut assez simple. Les pièces détachées ne manquent pas. Justement, voyons le visage d'Oscar en nous amusant.

Maskatron : - Cible-identifiée.
Oscar Goldman : - Tiens, un mormon!

Maskatron : - Duplication-visage-enclenchée.
CHOMP
Oscar Goldman : - Mmmhmmhmm !

Maskatron : - Duplication-visage-effectuée.

Maskatron : - Duplication-vêtements-enclenchée. Erreur-programme. Duplication-impossible. Veste-trop-laide. Trop-de-couleurs. Surcharge-des-circuits. Autodestruction-enclenchée.

On peut comparer les deux visages d'Oscar, à gauche celui de Maskatron et à droite la figurine originale.

Enfin, dernier visage, celui de Steve. Pour ça, j'ai revêtu Maskatron du mythique survêtement rouge.

Ici, pas d'oeil bionique et ça fait plutôt bizarre de voir la tronche de Steve ainsi.

Là au moins, la couleur de cheveux est raccord.

Démasqué!

Comparons Maskatron à gauche avec le Steve officiel à droite.

Et puisqu'il est là, demandons à Oscar Goldman de reconnaître qui est le vrai Steve!

Oscar Goldman : - Euh...

Oscar Goldman : - Bahh....

Oscar Goldman : - Pfff! Je sais pas, ils sont aussi moches l'un que l'autre! Allez, je mise 80 millions de dollars sur celui de gauche, voilà un acompte.
Steve : - Ben dis donc, on a les moyens à l'OSI! D'où tu sors tout ce fric?
Oscar Goldman : - On a saisi un gros trafiquant de drogue récemment.

Heisenberg : - C'est vous qui avez piqué le pognon de ma famille, enfoirés?

Depuis la réception du Maskatron vu ci-dessus, j'en ai eu un autre et en meilleur état. C'est celui de droite. Quand je dis "meilleur état", ce sont des articulations plus raides et des circuits intacts contrairement aux autres vus plus haut et qui avaient un peu soufferts. Celui-ci est nickel et, bien évidemment, complet. Il avait ses trois visages en plus, ce qui m'en fait six...

Pourquoi un second Maskatron? L'idée était d'exposer ses deux avatars, "l'humain" et le robot. Mais je comptais également sur une petite touche supplémentaire afin d'avoir quelque chose de vraiment bien et original. C'est pour ça que la review fut si longue à venir et que certains biquets impatients trépignaient comme des pucelles devant leur écran...

Et ce quelque chose, c'était ce survêtement. Fabriqué par un particulier ricain, il a mis plus de deux mois à venir, pour des raisons indépendantes de ma volonté et même celle de son expéditeur. Une longue histoire qui n'a pas besoin d'être racontée ici. Mais il est enfin là. Steve a également reçu le sien, que vous pouvez voir ici. Pourquoi un survêtement pour Maskatron? Tout simplement parce que, dans l'épisode Day Of The Robot, Mr. X en porte un. Et le même, gris poussière avec une capuche.

Allez, on l'habille. Froc et chaussettes blanches. On l'a vu plus haut, Maskatron a des chaussettes noires à la base mais Mr. X en a des blanches, preuve à l'appui. Je suis très pointilleux sur ce genre de détail.

On lui remet ses baskets noires et enfin le haut. J'ai mis ensuite la pince et la ventouse mais je ne suis pas très fan de ces bras zarbis, surtout avec ce survet'. J'ai préféré mettre les bras classiques et respecter l'épisode de la série.

On zippe le haut, un tuteur et voilà!

C'est ce genre de petit détail qui distingue une vitrine de celle d'un autre collectionneur. Maskatron est une des meilleures figurines qui soit, toutes gammes confondues. Même avec sa ventouse pour déboucher les cabinets, c'était un jouet extrêmement chiadé pour l'époque, j'aurais adoré l'avoir étant gamin. Ça aurait eu de la gueule avec le bootleg, une armée de robots pouvant prendre des apparences diverses. En recevant Maskatron et en le tripotant, des idées de jeux et d'aventures me sont venues, comme quand je jouais alors que mon âge était encore un chiffre et non un nombre... C'est moche de vieillir. En bonus pour finir, la notice à imprimer.


7 commentaires:

  1. Avec le survêtement on voit d'où viens le Cyborg de DC Comics...
    Dans le passage où on le découvre pour la première fois au bord d'une piste d'athlétisme..

    RépondreSupprimer
  2. Le visage de Steve est plus réussi que GOldman. C'est je crois le seul "Steve" de la gamme avec ses 2 yeux.

    RépondreSupprimer
  3. J'adore tes romans photo. C'est con mais c'est tellement marrant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Avec un peu de chance, il y en aura un à la rentrée. Ce n'est pas tellement les idées à trouver qui sont chiantes, ni même les photos même si ça demande de la manipulation, mais c'est tout le côté détail, avec des accessoires à disposer etc. Ma Rouquine devrait me filer un coup de patte cette fois. Patience.

      Supprimer
  4. Great post you've done here. :-) Especially loved the face duplication of Oscar. Hah! I'll enjoy looking around at some of the other things on the site. Well done!

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails