lundi 26 septembre 2016

POISON IVY BABE


BIENTÔT ! GOLDORAK ATLANTIC

La revanche, 37 ans après...


MISSION CONTROL CENTER THE SIX MILLION DOLLAR MAN - KENNER

Au milieu des années 70, au lieu de jouer la carte du classique quartier général à plusieurs étages, ce que toutes les figurines pour garçon ont eu, Kenner décida de coller à son temps en sortant un dôme pour Steve Austin. Et un dôme gonflable svp! Ce sont des idées comme ça qui marquent une génération.

Qui dit dôme dit 70's. Ce type de maison est vraiment emblématique de cette période. Reiser en parlait déjà à l'époque d'Hara Kiri. Et la mode revient avec l'écologie. Il faut dire qu'elles ne manquent pas d'attrait. Originales, souvent belles, relativement confortables tout en étant bien moins chère qu'une baraque classique en béton, vous n'habitez pas dans la baraque de tout le monde avec ça. Si vous avez envie de jouer les woodsmen, c'est ça qu'il vous faut.

Playset commandé en février, il m'emballait surtout par son côté "électro-ringard". Avant de le recevoir, je pensais que ce dôme gonflable serait de taille acceptable. Je me doutais bien qu'il ne rentrerait jamais dans une de mes vitrines, mais bon, tout au moins aurais-je pu le poser au-dessus. Tu parles! Je me suis retrouvé avec un monstre. Rendez-vous compte, un gamin pourrait se mettre dessous!

Faisons tout d'abord le tour de cette console de communication.

27 cm de haut.

28 cm de longueur.

418 grammes.

Une chaise est fournie, évidemment.

Câbles, pitons et casque avec. On reconnaît les mêmes accessoires que pour la station de réparation. Des économies pour Kenner.

Téléphone et ersatz de computer.

Les câbles se fixent à la console.

Comme vous le voyez, les prises ne manquent pas.

Il y en a de tous les côtés.

Ils auraient pu mettre des noms de villes du monde sous ces pendules...

Transformez votre Steve en standardiste!

Ce côté-ci de la console sert à communiquer.

Et l'autre à recharger Steve ou lui faire passer des examens.

Dans le côté "communication", il y a une télé. A la base, vous y glissiez des scénettes sur des bouts de cartons. Hélas, le type qui m'a vendu ce playset les avait perdues. Mais j'ai pu les retrouver facilement sur le Net et les fabriquer en les imprimant tout bêtement. Il y en a quatre en tout, Angry Maskatron pour commencer.

Jamie "Iron Fist" Sommers.

Oscar Goldman qui joue à La Chasse Au Trésor...

Et un astronaute en plein boulot.

Ça, c'est le fond de la télé, même si vous avez perdu tous les cartons, il restera cette image où Oscar vous fait les gros yeux.

Sympa la télé en 1975 hein? Noir et blanc, résolution granuleuse, mono etc. Heureusement, j'ai pu améliorer la chose. Désormais, la console reçoit la TNT, la preuve!

Mais aussi Internet, ce qui permet d'aller surfer sur des sites de qualité...

...sans parler des loisirs nocturnes...

Le tapis de sol. Il a été plié mais pour le ranger dans la boîte, y'a pas trop le choix. Il mesure près de 80 cm de largeur.

Le dôme en lui-même. C'est un truc de cinglé ce machin. Près de 50 cm de haut! Vu leur taille, tous ces accessoires et autres playsets du Six Million Dollar Man furent crées pour jouer dans le jardin en face de la maison du bonheur à crédit pas encore remboursée... C'est évident. D'ailleurs, les pubs de l'époque montrent clairement des enfants jouant dehors et non chez eux.

Un coin est mal gonflé mais ce dôme n'est pas crevé, j'ai bien vérifié. De toute façon, même crevé, un bout de scotch et ça repart. Dès qu'il fût gonflé, le l'ai laissé comme ça près de deux mois dans ma chambre. Ça prenait une place monstrueuse mais ça me plaisait bien. A noter que la figurine de Super Jaimie eut également son dôme ainsi qu'une maison de pouf façon Barbie.

Il est décoré sur tout le tour de computers et autres machins se la jouant électro-futuriste. J'adore!

La pub pour ce dôme faisait tout un foin pour la fameuse "secret escape hatch", une sortie de secours secrète. Avant de recevoir la boîte, le gamin devait se faire tout un film là-dessus...

...avant de réaliser que c'était juste un bête trou dans le dôme. Ou comment faire le buzz sur un machin sans intérêt juste pour mieux vendre.

Encore de la déco.

Un logo refait pour l'occasion, l'original est pour la comparaison.

- Bienvenue chez moi! Prenez les patins svp!

Steve at work.

A l'arrivée.

Le verso. Le recto est visible ici. A noter qu'une version sans le dôme gonflable existe, le "Command Console", voir ici. Elle est fournie avec quelques accessoires supplémentaires (jumelles, boussole, antenne etc.) histoire de faire acheter le truc même si on a déjà la boîte avec le dôme. Les malins.

Déballage.

J'aime les vendeurs soigneux qui prennent le temps de bien faire un paquet et de séparer les accessoires.

La notice, recto.

Verso.

En fait, c'est deux blocs de carton ce truc... Dans celui avec Oscar, il y a un truc dedans qui se promène et fait du bruit quand on le secoue. Impossible de l'extraire sans déchirer un coin. Ça doit être un piton bleu que l'un des gamins ayant eu ce playset a introduit dedans un soir d'ennui...

On enfiche les blocs l'un dans l'autre pour former un T.

On coiffe le tout avec la table.

On glisse les étais dans les rainures et on clipse la table dessus. Simple et solide.

Chaise montée, prête à recevoir un cul bionique.

Radar-moule à gaufre installé.

Premier coup de fil. Il a choisi d'appeler sa maman.

Extraction du dôme. Là, je me suis vu bien emmerdé... La Rouquine en rigole encore de la taille de ce truc et de me chambrer pendant trois jours là-dessus en me disant que ça fera bien dans la vitrine... Méchante! M'en fous! J'ai joué tout seul avec mon dôme qui est super, na!

Quelques une des valves. Je m'aperçois que j'ai soufflé dedans sans même les nettoyer... Bah, ça rend plus fort les bactéries et autres microbes!
Related Posts with Thumbnails